Sa Majesté Mr. Fred-Eric Essam – “Grand Notable” de la cour du Lamido de Boboyo

Dorfversammlung BoboyoEric est un grand, qui est notre porte-parole dans le monde entier. Que Dieu lui accorde longue vie, déclarait solennellement le Lamido à l’endroit de FredEric Essam en présence de tous les invités et habitants du canton de Boboyo. C’était lors de l’assemblée générale du Comité de Développement de Boboyo en Juin 2015. Nommé “Grand Notable” de la cour du lamido par le ce dernier en personne, en signe de gratitude sur les dix ans de son engagement dans le cadre du développement de la région de «l’Extrême-Nord”, Monsieur Essam nous relate son parcours, ses ativités au Cameroun ainsi que les perspectives de développement de l’Afrique en miniature.

Qui est Fred-Eric Essam pour ceux qui ne le connaissent pas?

Eric EhrungJe suis camerounais d’origine et camerounais de la diaspora qui œuvre de façon concrète pour le bien être des jeunes et des populations des régions rurales du Cameroun, à travers l’ONG Ident.Africa dont je suis président et fondateur. Ingénieur de formation spécialisé dans les technologies de maintenances biomédicales. Mon engouement pour les technologies de l’information et de la communication m’a permis de postuler chez le géant de l’informatique IBM, entreprise dans laquelle j’exerce depuis presque 16 ans. Je suis “grand notable de la cour du Lamido de Boboyo” et je suis fier d’apporter ma modique contribution pour le développment de cette région de l’extrême-Nord du Cameroun qui m’est très chère.

Vous êtes le président fondateur de l’organisation non gouvernemental Ident.Africa, de quoi s’agit-il?

Compklasse06ident.africa a été fondée dans le but de faire connaître au monde les déficits existants dans les domaines tels l’éducation, la santé en Afrique, d’attirer l’attention sur les enjeux que représentent aujourd’hui la globalisation. L’éducation étant la condition préalable à la participation à la vie sociale et économique pour tous les camerounais, celle-ci reste notre pilier principal. Notre objectif principal est l’amélioration des conditions de vie des populations dans le Mayo-Kani par le biais de l’éducation et le transfer des connaissances. Seule une base solide en matière d’éducation ouvrira aux camerounais les portes du village planétaire, les sortir de la pauvreté et des conditions de vie précaires, dans lesquelles elles se retrouvent aujourd’hui. Mais, sans soins de santé primaire adéquate le défi pour une éducation totale dès la base n’est pas possible. ident.africa veut remédier à cela et soutient les projets suivants dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun:
– L’éducation et le soutien des personnes vulnérables
– Soins de Santé primaire et construction de centre de santé
– Initiative NTIC et réduction de la fracture numérique
– Construction des infrastructures durables comme les énergies issues du solaire
– Conservation de la nature et promotion des énergies renouvelables
– Coopération universitaire

Pourquoi avez-vous choisi l’extrême Nord du Cameroun ?

La stratégie d’ident.africa repose sur l’intervention dans les zones rurales du Cameroun avec pour objectifs non seulement l’augmentation des capacités mais principalement de mettre à la disposition des communautés rurales par exemple à Boboyo des infrastructures de haut standing et de leur ouvrir les portes de la globalisation. Le centre multifonctionnel nouvellement construit dans le canton de Boboyo a un rayon d’action allant même de Leré au Tchad jusqu’au Nigeria voisin. Il existe à mon avis un enjeu réel aussi bien national que sous-régional ne parlant que du Sahel. Cette région regorge d’un potentiel humain énorme qu’il faudra intelligemment mettre à l’œuvre. Mainte fois j’ai là-bas entendu parler du « Quartier Latin » du Cameroun. Dans l’un de nos projets de société, nous avons en vue de lui redonner sa place d’antan. Je suis convaincu qu’avec un peu d’efforts et la bonne volonté de tous, les populations puissent se prendre elles-mêmes en charge, s’arrimer donc au Village planétaire. Ceci nécessitera encore de gros investissements dans les domaines tels que la lutte contre l’analphabétisation, les problèmes d’eau et d’électricité, la modernisation des pratiques de l’élevage et de l’agriculture.

Quelles ont été jusqu’ici vos réalisations au niveau du Cameroun ?

panaele_solarworldident.africa a depuis sa création en 2004 déjà mené plusieurs initiatives d’abord dans le canton de Boboyo, département du Mayo Kani, puis dans d’autres départements dont le Diamaré dans la région de l’Extrême nord et la Bénoué dans la région du Nord. ident.africa a pu engager chaque année des enseignants de parents dans les 9 écoles primaires du canton, au Lycée de Boboyo, du matériel didactique est distribué chaque année aux enseignants, des cartables, livres et cahiers aux élèves, des centaines de table-bancs. En 2007 avec la coopération de l’ONG SES – Bonn, nous avons pu installer des plaques solaires au Lycée de Boboyo et permettre ainsi aux élèves de mieux préparer leurs examens la nuit. La population du canton en profite pour leurs rencontres au sein de leur comité de développement. À partir de 2008 nous avons installé systématiquement avec le concours de SES-Bonn des centres Multimédia dans la région : Lycée Bilingue de Kaelé, Collège Abou Dahoud de Maroua, Collège Jacques de Bernon à Maroua, Lycée de Lara, Lycée de Midjivin, Lycée Technique de Maroua, Lycée de Salak, Lycée de Meskine, Lycée de Garrey. Ont été aussi construit avec le concours des populations, le Centre de santé de Zaklang, Centre Multifonctionnel de Boboyo. En 2010 j’ai procédé en présence de l’ambassadeur d’Allemagne à Yaoundé à l’inauguration du racordement de Boboyo au réseau électrique du Cameroun.

grube_biogas_bodyS’en sont suivis en 2013 les installations de petites centrales de production de biogaz qui permettent aujord’hui et à l’aide de fumier animal, par exemple des vaches de produire du gaz à base de méthane qui est ensuite conduit à l’aide d’un tuyeau directement dans la cuisine. À l’aide  d’une cuisinière à gaz simple, les femmes peuvent alors faire la cuisson. Le financement provenant du budget de la Coopération allemande, ceci nous a permi de recevoir en personne Mme Coly, alors Chef de service de la Coopération à l’ambassade d’Allemagne à Yaoundé. Cette dernière posera la permière pierre de l’école Maternelle de Boboyo.

Grundsteinlegung mit Annette Coly, Entwicklungsberaterin der Deutschen Botschaft in Kamerun

2015. Pose de la première pierre par Annette Coly, Chargée de la Coopération, Ambassade d’Allemagne à Youndé

En 2014 nous avons été fier de finaliser la construction de l’école maternelle de Boboyo, financée à 75% par le Ministère Allement de la Coopération. Le projet a été supporté par Mr.  Günter Nooke, Représentant personnel et Conseillé aux Affaires Africaines de la Chancelière Allemande Angela Merkel. Mr. Günter Nooke est par ailleurs depuis 2012 parain du proje de construction de l’école maternelle de Boboyo.

Aujourd’hui le solaire est une réalité à Boboyo, ceci grace au concours de différentes entreprises de pointes d’Allemagne à l’instar de. Seissenschmidt AG, SMA AG, Solarworld AG, comdivision Gruppe, d.velop AG, Heider Kober Stiftung, qui ont livré des materiels tres performants pour la réalisation de ce chef-d’oeuvre de haute technologie.

Un dernier mot à ceux et celles qui vous liront!

Nous devrons tous ensemble porter plut haut le symbole d’une Afrique unie, adhérer aux visions de nos ainés, adopter la Charte africaine de la jeunesse, qui recommande je cite: “de promouvoir et développer les capacités cognitives et créatrices des jeunes ainsi que de renforcer leur participation dans la diffusion des valeurs positives africaines telles que: la tolérance, le respect des aînés, le patriotisme, la paix, la solidarité, l’honnêteté, etc.” Savoir intelligemment appréhender les enjeux du développement tout en supportant “les stratégies de croissance et de réduction de la pauvreté” mises sur pieds pour  l’épanouissement des populations.
La responsabilité qui nous incombe, est plus grande que jamais, les enjeux plus forts que jamais : Les TICs, l’éducation, la santé, le développement rural, la fuite des cerveaux, les droits de l’enfant, le respect des aînés, l’honnêteté. Voilà quelques thèmes, pour lesquelles nous sommes appelés à mettre notre intelligence, notre créativité que l’occident a pu bien utiliser de nous au détriment de nos pays pour une transformation effective de notre continent.

This entry was posted in Général. Bookmark the permalink.

Comments are closed.