Le chantier de l’école maternelle de Boboyo en images – impressions du séjour de Madlen Ehrlich

Auf der Baustelle der Vorschule von Boboyo in Kamerun
Madlen Ehrlich Vice-Présidente et membre du bureau exécutif de l’ONG ident.africa est arrivée au mois de décembre au Cameroun afin de toucher du doigt les réalisations de l’ONG allemande, identafrica, basée en Allemagne avec à sa tête Fred Eric Essam. Elle va par ailleurs apprécier personellement l’avancée des travaux du chantier de l’école maternelle de Boboyo, dans le canton de Boboyo, Arrondissement de Kaélé, Département du Mayo-kani ; Région de l’Extrême-nord. C’est depuis 2004 que ident.africa investit dans cette localité dans l’amélioration des conditions de vie des populations. Pour Madlen Ehrlich la possibilité de faire part de ses impressions:

Déjà j’était très impressionné de constater que plusieurs groupes d’étudiants allemands étaient présent à Boboyo et impliqués dans le chantier de l’école maternelle. De novembre au mois de mars ils sont environ 50 étudiants à séjourner dans le canton comme volontaires et apporter leurs contributions. Il me fallait vraiment les rencontrer, ces étudiants très motivés d’apporter leurs expertives au village et qui s’y trouvent depuis près de 6 semaines et d’assister personnellement à l’arrivée d’un autre groupe. J’étais très impressionnée de palper du doigt les réalités du bénévolats et de l’engagement social exercés de manière concrète.

Die ersten Steine für die Außenmauer

Die ersten Steine für die Außenmauer

Meme si je ne parle pas correctement francais, j’ai pu constater la motivation et l’engagement des étudiants allemands ainsi que ceux des travailleurs du village impliqués pour la circonstance. Le travail s’est fait dans une harmonie absolue.

Dès 6:00 heures du matin on se retrouvait chez “Mama Maries” qui avait déjà préparer le petit déjeuner pour tout le monde. À 07:00 heures c’était l’heure de retrouvaille sur le chantier. Hormis les heures de repos, le travail se faisait avec implication et engagement de tous. Très impressionant!

À mon arrivée le premier groupe d’étudiants s’était chargé de la fouille et de la construction de la fondation des 3 pavillons prévus pour l’école maternelle. On pouvait ensuite assister au début de la montée des murs. Le travail s’effectue de manière très simple, sans un véritable matériel adapté.

Manuelle Herstellung der Steine

Manuelle Herstellung der Steine

Malheuresement tout celà cause des retards dans l’évolution du chantier. D’ici quelques jours un prochain groupe, cette fois d’étudiants venant de l’université des sciences appliquées de Oldenbourg apporteront aussi leurs modiques contributions afin d’assurer une avancée plus rapide du chantier.

Je voudrai ici pour ma part féliciter ces travailleurs ardents, qui malgré la forte chaleur n’ont pas faillis à leurs taches. J’ai ressenti à tout moment une grande fierté surtout parmi ceux du village, qui trouveront une place pour leurs enfants dans la nouvelle école maternelle.

J’aimerai remercier tous ceux qui ont rendu mon séjour de seulement une semaine à Boboyo très agréable. Il s’agit de: Mama Marie, chez qui j’avais le privilège de dormir et qui pendant 3 mois sera en plus de ses énormes occupations journalière responsable de la nutrition des allemands. Je remerci aussi le CODEBO pour son agréable hospitalité ainsi que par le biais de son président Mr. Zoua Pascal, le Lamido de Boboyo, sa disponbilté à s’aoccuper du transport de matériel à tout moment et de tout faire pour que le séjour de Mme Coly soit bien organisé. Sans oublier les femmes dynamiques de ce canton de l’extreme-nord du Cameroun.

Je ne peux que rassurer: Je reviendrai à Boboyo!

Je vous invite à consulter l’album – Foto de mon voyage que vous pouvez découvrir sur notre page Google Plus Seite mise à jour à cet effet.


(Sie vous rencomtrez des difficultés à consulter toutes les images, relancez en appuyant (F5) sur votre clavier.)

This entry was posted in Général. Bookmark the permalink.

Comments are closed.