Présentation des voeux 2018 – Les sympathisants et les partenaires d’ident.africa présents

Les sympathisants et les partenaires d’ident.africa, ainsi que les amis et membres de familles respectives ont participé sur invitation de Fred-Eric Essam à la réception de Nouvel An le 28 janvier 2018 dans la ville de Rheinbach. Eric Essam a profité de cette occasion pour faire le bilan de l’année 2017 et de présenter les résultats accomplis les 12 derniers mois. Il a également donné un aperçu des projets stratégiques à préparer dans les mois à venir.

Parmi les invités figuraient Said Warrach, Ingrid Warrach et Petra Grebe, membres du conseil d’administration de l’association FairZülpich, Annette Coly de l’ambassade d’Allemagne en Mauritanie et Michael Tecklenburg du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ).

Au début de la réception, le président de l’association Fred-Eric Essam a remercié toutes les personnes présentes pour leurs nombreuses années de soutien et de confiance dans l’association, active depuis plus de 14 ans à Boboyo, dans le nord du Cameroun. Ensuite s’en est suivie la projection d’une vidéo présentant une vue magnifique sur les populations, le paysage et la vie à Boboyo.

Fred-Eric Essam a ensuite présenté les quatre axes de travail de l’association: l’éducation, la santé, les infrastructures et la promotion de la femme. Les photos et les chiffres témoignent des succès obtenus au cours de l’année écoulée. En ce qui concerne la “promotion des femmes”, il a souligné qu’il était important de promouvoir encore davantage l’auto-emploi des femmes à Boboyo. Pour ident.africa, les femmes sont parmi les acteurs et partenaires les plus importants dans le développement des familles et de toute la communauté. Leur offrir une voix et des perspectives de carrière est notre priorité absolue”, explique Essam.

Dans son intervention Madlen Ehrlich, membre de la direction d’ident.africa, il est toutefois apparu clairement que tout ne se passe pas toujours sans heurts. Notamment les projets rl’atelier Mama Marie” ainsi la ferme pour l’élevage des poulets inimitiés en 2011 n’ont pas apportés les résultats escomptés. Les projets ont du être abandonnés. Maden Ehrlich a toutefois souligné que les échecs font également partie du processus d’apprentissage de l’association. Grâce à cette expérience, l’association a pu lancer un nouveau programme de formation pour les couturières le 01.01.2017. Ainsi 60 jeunes femmes ont postulé pour une place et ont déjà été formées. Fred-Eric Essam d’ajouté:”Nous espérons avoir autant de places d’apprentissage en 2018.

Dans la perspective de 2018, Fred-Eric Essam a évoqué les défis des mois à venir. L’association prévoit achever la construction d’un forage à Boboyo pour le premier trimestre. Nous supposons qu’au moins 1 000 personnes auront accès à de l’eau potable grâce à la construction du forage”, explique Fred-Eric Essam. L’association prévoit également d’installer un potager à l’école maternelle de Boboyo, qui sera également alimenté en eau du puits.

Pour le premier semestre, au moins 40 femmes seront en mesure de s’auto-employer dans le secteur des textiles. Grâce à leurs revenus, elles contribueront à l’amélioration de leurs conditions de vie et de celles des membres de leur famille respectives.

La réunion se terminera à 17h00 dans une atmosphère détendue avec café et snacks.

 

This entry was posted in Général, Information de presse. Bookmark the permalink.

Comments are closed.