Bases solides de résilience – de nombreux emplois en perspective pour l’Afrique par le biais de la plateforme WIDU

Nadege est l’une des nombreuses bénéficiaires du projet widu.africa. Avant de lancer sa propre initiative et son projet en tant que micro-entrepreneuse indépendante, elle disait : “Je n’ai pas besoin de dons, je cherche un prêt ou un investissement qui me permettrait de lancer ma propre petite entreprise et de gagner de l’argent pour subvenir à mes besoins et à ceux de mes proches.” 

La motivation de Nadege a toujours été de permettre à ses enfants d’accéder à l’éducation et de redonner de l’espoir et des opportunités à de nombreuses femmes défavorisées de son quartier et de son secteur d’activité, surtout à toutes celles qui n’ont pas la possibilité de recevoir un soutien financier ou d’accéder à des opportunités d’emplois.

Depuis qu’elle a lancé sa propre activité il y a deux ans dans un quartier de la capitale camerounaise, Yaoundé, les choses ont fondamentalement changé pour Nadege, et ce de manière positive. Le financement qu’elle a obtenu de son investisseur de la diaspora ainsi que des fonds supplémentaires par le biais de WIDU “lui ont permis d’acheter plus de machines à coudre et d’embaucher trois travailleurs. En peu de temps, elle a triplé son chiffre d’affaires. WIDU.africa lui a également fourni un coach pour la conseiller, entre autres, sur la comptabilité et la planification des activités. Une belle réussite pour cette mère de 3 enfants, âgée de 34 ans, qui vit au Cameroun, un pays où jusqu’à 70% des femmes des régions rurales ont moins accès à l’éducation, à l’emploi ou à des revenus descents.

En cette période de crise et d’incertitudes, il est impératif de prendre du recul et de réfléchir à la manière de sensibiliser davantage le public aux questions de développement durable, de s’engager auprès des populations défavorisées et de renforcer les capacités des communautés en tirant parti des opportunités offertes par les innovations technologiques ou financières. Une telle innovation est incontestablement la plate-forme “widu.africa, disponible depuis fin 2019 comme solution concrète pour la promotion et le financement des micro et petites entreprises en Afrique. “widu.africa a été lancée à l’initiative du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et coordonnée par la GIZ, l’agence allemande pour la coopération internationale.”

Déjà WIDU est actif dans de nombreux pays africains, tels que le Cameroun, l‘Ethiopie, le Ghana, le Kenya, le Togo et la Tunisie, et a contribué à la création d’emplois pour des milliers de femmes et d’hommes. Par conséquent, WIDU est sans aucun doute une solution pour soutenir la mise en œuvre des objectifs du développement durable dans une perspective globale de garanti á ne laisser personne pour compte.

Fred-Eric Essam, Président de ident.africa e.V.

Nadege était une des toutes premières entrepreneuses du projet WIDU. Je me souviens l’avoir rencontrée sous la chaleur du soleil de midi alors qu’elle nous expliquait son activité. Depuis ces premiers jours, nous avons soutenu plus de 2 500 entrepreneurs en Afrique. Nadege, cependant, reste l’une de nos plus belles étoiles. Son projet, soutenu par M. Fred-Eric Essam, apparaît dans presque toutes les publicités, powerpoints ou même vidéos sur Internet. Elle est l’une des nombreuses personnes extraordinaires qui ont saisi le concept de WIDU et ont construit une entreprise et une vie à partir de celui-ci. Nous lui souhaitons beaucoup de succès pour l’avenir.

Tom Sorensen, chef de projet WIDU, Cameroun.