Visite du représentant personnel de la chancelière, Mr. Gunter Nooke dans le canton de Boboyo

Le 27 septembre 2019, Günter Nooke, représentant personnel de la chancelière Angela Merkel pour l’Afrique, s’est rendu à Boboyo, au Cameroun, en compagnie de Fred-Eric Essam et de l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, Dr. Hans-Dieter Stell. La délégation a visité les projets de développement initiés par l’ONG ident.africa avec la collaboration du Comité de développement du dudit canton, depuis plus de 15 ans dans la région Extrême-Nord du Cameroun.

La délégation est arrivée à Boboyo aux environs de l’après-midi et a été chaleureusement accueillie par la population au son de la musique traditionnelle du terroire. Il s’en est suivi l’intonation de l’hymne national du Cameroun. Après les discours de bienvenue du président du comité de développement de Boboyo, M. Banga Clair René et de sa majesté Kazi Maina, le Lamido de Boboyo, Mr. Gunter Nooke a remercié dans son allocution, la population pour leur accueil si chaleureux. Il a déclaré : “Je suis au Cameroun pour la cinquième fois, mais la p la première fois à Boboyo…quand j’ai été nommé comme représentant personnel de la chancelière fédérale pour l’Afrique, la première personne à m’approcher a été Eric Essam et ident.africa. Donc je connais Boboyo depuis longtemps et je voulais toujours m’y rendre“. Nooke s’est réjoui d’apprendre que ce que fait la coopération pour le développement dans le village est bien accueilli et a appelé la population à se prendre elle-meme en charge et à être encore plus impliquée pour que le village puisse aller de l’avant.

L’ambassadeur allemand Mr. Hans-Dieter Stell a à son tour interpellé spontanément les populations, en particulier les notables et les aînés du village, pour leur demander de prendre en main leur avenir et celui de ce magnifique canton. L’ambassadeur a poursuivi en précisant : “Pensez aussi aux jeunes filles, s’il vous plaît. L’éducation des filles est une clé essentielle du développement durable. Le Cameroun est un grand pays, vous êtes un grand peuple“. L’un des temps fort du séjour fut sans aucun doute la visite de l’école maternelle. Depuis l’ouverture officielle de l’école maternelle de Boboyo en août 2015, plus de 300 élèves y ont été déjà inscrits, une directrice d’école nommée par le Ministère de l’éducation de base et trois (3) enseignants vaccataires financés par ident.africa assurent le bon déroulement des cours et des activités périscolaires. Mr. Nooke, représentant personnel de la chancelière fédérale pour l’Afrique, en acceptant de parrainer le projet en 2011, s’exprimait déjà ainsi par rapport à ce projet d’architecture: ” Ce qui est fascinant dans ce projet, c’est la combinaison des connaissances aussi bien traditionnelles que modernes. Les étudiants de l’Université de Maroua au Cameroun partagent leurs connaissances des méthodes de construction locales avec les étudiants allemands de l’Université RWTH d’Aix-la-Chapelle, qui à leur tour apportent leur expertise en architecture moderne “, expliquait alors Mr. Nooke. “Un concept innovant et orienté vers l’avenir est donc en cours d’élaboration pour créer une école maternelle pour environ 100 filles et garçons”. avait-t-il ajouté.

La majorité des habitants de Boboyo sont analphabètes. Pour eux, c’est un grand pas en plus vers le développement depuis l’ouverture de l’école maternelle. C’est pourquoi les femmes et les hommes du village s’engagent chaque jour pour un avenir meilleur pour leurs propres enfants. Afin de soutenir davantage les élèves, des tables-bancs pour les écoles Boboyo, des équipements scolaires et sportifs ont été remis aux meilleurs élèves ainsi que des chèvres ont été offertes aux femmes particulièrement engagées dans le village. Plus tard dans l’après-midi, la délégation a visité un site de biogaz familial installé depuis 2016. Au total ce sont dix (10) installations de Biogaz qui ont été financées par l’Ambassade d’Allemagne au Cameroun. Il s’en est suivi la visite du centre de couture du village. Avec ce projet, ident.africa soutient l’initiative de 60 jeunes femmes du village qui, après une formation intensive dans le secteur textile, veulent se prendre en main. Elles seront alors en mesure de se prendre elles-mêmes en charge et ainsi participer d’elles-memes à l’amélioration de leurs propres situations. Plus tard dans la soirée, la délégation prendra la route pour Maroua.

This entry was posted in Général. Bookmark the permalink.

Comments are closed.